Les Animaux Fantastiques – Mon Avis (sans spoilers)

Mercredi soir je suis allée voir Les Animaux Fantastiques au cinéma. En tant que potterhead (comprenez « Grande grande fan de Harry Potter »), j’appréhendais un peu ce visionnage. Il y a deux ans, quand le projet avait été annoncé, j’avais sauté de joie. Oui, mon petit cœur voudrait que ça ne s’arrête jamais, encore des livres, encore des films, ne jamais quitter cet univers magique ! Mais au visionnage des affiches, du casting et de la toute première bande annonce, le soufflé est retombée, je n’étais pas emballée. Du coup en bonne râleuse, j’ai un peu boycotté le truc : comment JK Rowling peut me faire ça à moi ? Créer un spin-off raté au risque de remettre en question mon amour pour l’univers ? Parfois à trop étendre les univers et faire trop de suites/spins-off on peut se perdre. Bref, je n’ai plus rien visionné comme bande annonce ou infos et j’ai laissé ça de côté.

Le film est sorti mercredi dernier et j’ai quand même  guetté les premiers avis de la communauté Harry Potter. Beaucoup de fans étaient emballés. Bon, il faut se méfier des fans, parfois le manque d’objectivité dû à l’amour de l’univers (ou de JK Rowling) peut fausser le jugement mais la tendance générale était plutôt positive. Alors j’ai mis mes préjugés de côté et j’ai sauté le pas.

image-4

♦ L’histoire ♦

Le film Les Animaux Fantastiques s’ouvre en 1926 alors que Norbert Dragonneau (Newt Scamander en VO) vient juste de terminer son tour du monde qui avait pour but de trouver et de réaliser une collection de créatures magiques. Arrivé à New York pour une brève escale, il aurait pu en repartir sans incident… C’est sans compter sur un Non-Maj (le terme américain pour Moldu) nommé Jacob , une valise magique égarée, et l’évasion de certains des animaux fantastiques de Newt, qui pourraient semer le trouble dans le monde magique et le monde moldu.

♦ Mon avis ♦

Ma première impression sur le film est plutôt positive, j’ai passé un bon moment. L’intrigue est simple mais bien ficelée et nous tient en haleine jusqu’au bout. Visuellement, c’est très réussi, les décors (le hall du congrès avec l’horloge magique notamment), les costumes (années 20), les plans de New York, les effets spéciaux se fondent bien. J’ai bien aimé les petites références à Harry Potter par quelques thèmes musicaux, la mention de Poudlard, Dumbeldore ou encore Grindelwald.wizarding-school-map-ilvermorny

Il y a même du fan-service avec la mention de Ilvermorny, l’école de magie américaine.

Je rêve déjà d’adopter un petit Picket, qui m’a fait beaucoup penser à Groot. Les créatures sont étonnantes dans tous les sens du terme (vous comprendrez en le voyant). J’ai bien aimé l’univers de Dragonneau dans sa valise, son amour des créatures, un peu comme Hagrid. A noter que la musique est plutôt réussie, c’est désormais James Newton Howard qui la compose et non plus John Williams.

Par contre, je ne me suis pas trop attachée aux personnages : le héros, Norbert Dagonneau est un personnage assez particulier et l’acteur qui l’interprète lui donne toujours l’air ahurit. C’est le rôle principal mais je trouve qu’on en sait peu sur lui, j’aurai aimé en découvrir plus . Colin Farrel est glaçant dans le rôle de Percival Graves et joue plutôt bien. Les personnages féminins sont assez fades, dommage. Le seul qui m’a vraiment touché est le moldu (oui j’aime pas le terme de non-maj que j’ai envie d’écrire mage en plus). Une sorte de Laurel & Hardy, gauche, rondouillard, rigolo qui assure pas mal. Il nous offre quelques bons moments de rigolade.

475649

Malgré la beauté visuelle des décors, l’ambiance m’a glacée, il fait souvent nuit ou nuageux, les rues sont sombres, les bâtiments oppressants, les teintes toujours dans les tons noirs, gris, argent, rien n’est chaleureux et cette atmosphère, parfaite pour l’intrigue ne m’a pas faite rêver. Bien sûr je compare à Poudlard, au chemin de traverse et c’est là mon erreur car c’est certainement pour faire une rupture avec la saga originale que ces choix ont été faits mais c’est mon ressenti et c’est ce qui fait que je pense ne pas le revoir beaucoup de fois comme ça a pu me faire avec Harry Potter. Je trouve quand même après réflexion qu’il manque un je ne sais quoi à l’intrigue pour nous emporter. Un souffle, une quête, quelque chose de plus grand. Peut-être que l’intrigue côté Grindelwald va s’étoffer. Je reste optimiste concernant les suites.

image-livreA noter que le script du film va sortir en livre dans les mois à venir. Il est déjà sorti en anglais (la couverture est magnifique). Je ne pense pas le lire pour l’instant, mais pourquoi pas un jour. Le livre que JK Rowling avait sorti il y a quelques années (Les animaux fantastiques que l’on voit sur la photo) est en fait le livre qu’a écrit Norbet Dragonneau et que Harry étudie à Poudlard, c’est un bestiaire.

♦ En bref ♦

image 3.jpgLe film est un bon divertissement qui n’aura pas le même écho que la saga originale dans mon cœur mais qui vaut le coup d’œil. Il faut y aller sans attentes et sans espérer retrouver l’atmosphère de Harry Potter car l’histoire qu’on nous raconte est dans un univers plus adulte et bien différent. Vous passerez un bon moment et aurez sûrement envie d’adopter un petit Picket. Pour ma part, je pense quand même aller voir les suites prévues.

***

Vous l’avez vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

4 commentaires sur « Les Animaux Fantastiques – Mon Avis (sans spoilers) »

  1. Je pense que tu as parfaitement bien décrit mon ressenti vis-à-vis du film 🙂 ! C’est comme si on rentrait au bercail, mais qu’il manquait un petit quelque chose pour se sentir vraiment chez soi. Le film dans sa globalité est intéressant, mais c’est vrai qu’on ne s’attache pas beaucoup aux personnages. Moi aussi, j’ai eu un coup de coeur pour le moldu et Queenie. Ils apportent une touche d’humour et de chaleur. J’ai beaucoup aimé la sensibilité que montre Dragonneau pour ses animaux et son amitié envers Jacob 🙂

    J'aime

    1. Oui le je pensais que le moldu allait être un personnage « lourd » et finalement je l’ai adoré aussi. Queenie est agréable. Hâte de voir la suite pour que ça se developpe et que l’on puisse vraiment d’attacher à Dragonneau. merci pour ton commentaire 😉

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai oublié de t’en parler, mais je suis finalement allée le voir à Paris. Au début, la bande annonce m’avait refroidi, comme toi et je n’avais aucune envie d’aller le voir. Et puis je ne sais pas, avec l’ambiance de Noël parisienne, j’ai eu envie d’un film que j’associais à Noël dans un univers magique.
    J’y suis allée sans aucune attente particulière, sans lien aucun à Harry Potter, prête à me plonger dans une histoire pleine de sorcellerie et dans une époque qui me plaît (début du XXe).
    Et j’ai tout simplement adoré ! Pour le coup, j’ai aimé cette atmosphère sombre qui coupait net avec la magie enfantine. J’ai beaucoup aimé l’interprétation de Norbert Dragonneau, souvent ahuri, certes, mais néanmoins avec une certaine profondeur dans ses actes.
    Et j’ai apprécié découvrir le monde de la sorcellerie de J.K. Rowling dans l’univers rétro-américain.
    En bref, je crois que j’ai aimé tout ce qui ne t’a pas plu lol, et que j’y ai trouvé le charme du film ^^.
    Maintenant, j’ai hâte de voir la suite !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s