Développement personnel,  Mes lectures

Mes livres de développement personnel favoris

 

Comme vous le savez déjà si vous me suivez sur Instagram, j’aime beaucoup lire des livres de développement personnel. Cela m’apporte beaucoup : ça m’aide à prendre du recul sur ma vie, à me poser les bonnes questions sur certains sujets, à mieux analyser mes émotions ou des situations… bref à mûrir, devenir plus sereine et bien dans mes baskets

Je m’en sert comme des manuels d’étude. Je les sélectionne avec soin selon le domaine sur lequel je veux évoluer. Je me fie beaucoup aux avis (de blogueuses) ou recommandations de mon entourage.

L’effet de tels livres n’est pas toujours immédiat. S’il ne résonne pas (en nous) c’est soit que nous ne sommes pas prêt à le “recevoir” (car trop tôt dans notre cheminement), soit qu’il est mauvais ou que vous n’êtes pas du tout d’accord avec le propos (ça peut arriver). Dans tous les cas, il faut que tout ça mûrisse dans nos esprits. On peut y revenir plus tard ou le délaisser à jamais et passer à un autre. Il faut prendre ce qu’il y a à prendre. Dans cet article, je vous explique ce que j’ai pris de chacun de ces livres.

# Ta deuxième vie commence quand tu comprend que tu n’en a qu’une de Raphaëlle Giordano

Ce livre est un roman de développement personnel où l’on suit Camille en crise existentielle (comprenez “J’ai tout pour être heureuse mais je ne le suis pas“) qui suite à un accident va remettre de l’ordre dans sa vie et ses envies coachée Claude, routinologue. Il lui propose un accompagnement original pour l’y aider.

Prêté par une amie, je l’ai dévoré en à peine une semaine ! Il m’a beaucoup parlé : Moi aussi j’avais tout pour être heureuse et ne l’étais pas, besoin d’arrêter de me mettre la pression pour rien, beaucoup trop de ruminations, d’auto jugement… Il est parfait pour débuter dans le développement personnel je trouve car il aborde beaucoup de sujets et solutions sans non plus s’attarder sur les détails. Il m’a permis de me dire que ces questions existentielles là, tout le monde se les pose, on cherche tous notre chemin. Il existe des tas de solutions pour s’épanouir, comme Camille, j’ai choisi de commencer à travailler sur moi à peu près à cette époque. Une bonne entrée en matière ! Dans le même thème et en plus “jeune” j’avais adoré aussi “Celle qui a dit Fuck“.

# La meilleure des vies de J.K. Rowling

Ce livre est le discours que J.K. Rowling a prononcé aux étudiants diplômés de Harvard en 2008.
Il est composé du discours et de nombreuses illustrations reprenant des citations ou des visuels en rapport avec son discours. Un bel objet-livre. Elle y parle des bienfaits insoupçonnés de l’échec, de l’importance de l’imagination pour pouvoir créer mais aussi pour aider les autres. C’est plaisant à lire et ça se lis vite.
Une petite citation pour la route « nous n’avons pas besoin de magie pour transformer le monde ; nous portons déjà en nous le pouvoir dont nous avons besoin : celui de pouvoir imaginer mieux ».

 # Psychologie de la peur de Christophe André

Je suis une grande fan de Christophe André, qui est médecin psychiatre à Paris et qui est surtout le “psy de France Inter”. Je suis une inconditionnelle du podcast  Grand bien vous fasse qui m’a aussi beaucoup apporté en dev. personnel. Il a sorti toute une série de livres dédiés aux maux de l’esprit dont le plus connu est Imparfaits, libres et heureux.

Comme vous le savez, je suis claustrophobe et emetophobe (oui je cumule). Mais je suis aussi une fille qui a, par nature, peur de tout ce qui me fait sortir de ma zone de confort même si je progresse d’années en années.

Avant de reprendre l’avion pour la première fois depuis très longtemps, j’avais besoin de déconstruire mes peurs pour mieux les comprendre. Ce livre m’a beaucoup aidé en ce sens. Il explique très bien les mécanismes qui se mettent en place dans le cerveau et comment essayer de les déconstruire. Cela ne résous pas tout les problèmes de phobies d’un coup de baguette magique mais ça aide à avancer dans le cheminement pour aller mieux.

 # Le pouvoir du moment présent de Eckhart Tolle

Difficile de décrire ce livre tant son propos est simple et pourtant il est essentiel pour comprendre ce que veux dire VRAIMENT “Vivre le moment présent”et y arriver.

C’est tout un art et ce n’est pas parce qu’on le sait qu’on y arrive tout le temps après. C’est une discipline à laquelle il faut se plier et qui est libératrice. ça parle beaucoup du rapport au temps et de la manière dont notre cerveau l’interprète. ça parle de mental, d’ego, de conscience… ça va assez loin, ça m’a parfois perdue mais l’essentiel est compris (je pense).

 # Une question d’équilibre de Mathilde Lacombe

Mathilde fait partie des blogueuses que je suis depuis de nombreuses années. Bien avant l’aventure Joliebox/Birchbox (dont j’étais dans les 1ères abonnées) et sa réussite est vraiment inspirante. Pas de grandes leçons de vie, juste ses astuces à elle pour combiner vie pro et vie de famille.

Je trouve qu’elle DÉ-CUL-PA-BI-LISE beaucoup les femmes.

En en incitant notamment à ne pas toujours écouter les conseils (jugements) de l’entourage et plutôt à se faire confiance. Elle explique aussi (selon son expérience) que l’on ne peux pas assurer parfaitement dans tous les domaines de sa vie (elle voit peu ses enfants la semaine et son mari gère plus de choses qu’elle a la maison et elle a renoncé à faire les petits pots maison par manque de temps). Il n’y a en fait pas de solution miracle pour gérer le pro/perso, il faut faire des concessions, lâcher prise, déléguer…  ça fait du bien de lire ça.

NB : 1 an après ce livre (et ce constat), elle a quitté Birchbox et monté une autre boite pour retrouver de l’indépendance pro et gérer plus facilement son emploi du temps. Elle ne cesse de “progresser”, de prendre des risques pour s’épanouir, un parcours inspirant.

# Weekend paresseux, weekend heureux de Katrina Onstad

Le propos du livre est qu’en gros nos weekends sont devenus une liste de choses à accomplir : ménage, courses, brunch, shopping, activités des enfants… bref tout est planifié, peu d’imprévus et SURTOUT pas de temps mort à ne rien faire et on se retrouve le dimanche soir à avoir le blues parce qu’au fond…on a pas eu le temps de se reposer vraiment.

L’auteur commence donc par raconter comment on en est venu à “gagner”, grâce aux combats sociaux, un weekend de 48h (non travaillé). Comment suivant les époques, ces weekends étaient occupés. L’arrivée du numérique, du travail en freelance et de la performance personnelle est venu bouleverser tout ça et nous sommes désormais soumis à la dure loi de la réussite de notre week-end.
A travers divers témoignages et petites enquêtes, elle en vient à nous faire comprendre qu’il faut redonner du sens à nos weekend, tisser du lien humain, ne pas trop planifier, donner de son temps aux autres, créer des choses, se reconnecter à la nature et se déconnecter d’internet et de Netflix pour se retrouver vraiment.
D’ailleurs le titre est trompeur car “paresseux” ne veut pas dire “glander” ici mais bien “s’accorder du temps pour soi et les autres, s’écouter“.

Moi qui suit une accro aux listes, j’avoue que ce livre m’a permise de prendre du recul et à revoir certaines mauvaises habitudes. Apprendre à “prendre le temps”, “lâcher prise”, profiter de mon entourage plutôt que de faire le ménage, les courses ou autres tâches (qu’on peut aisément caser dans la semaine).

# Les joies d’en bas de Nina Brochmann et Ellen Stokken Dahl

Ce livre a été écris par 2 étudiantes suédoises en médecine avec l’idée que chaque femme devrait savoir les mystères anatomiques et le fonctionnement dit « normal » de cette partie de son corps pour ne pas s’inquiéter pour rien dès qu’un petit désagrément physique ou psychique)arrive !
Ça parle d’anatomie, de règles, de contraception, de sexe, d’orgasme, de pertes, de grossesse, d’infections urinaire… avec beaucoup d’humour ! Ça se lit très vite et pourtant c’est un pavé ! Et ça prend en compte toutes les dernières recherches médicales sur le sujet.
Cette lecture m’a fait du bien ! Elle m’a rassurée sur ma contraception (tellement décriée en ce moment partout), sur le bon fonctionnement « du bazar », sur le sexe aussi…  Elle parle aussi de toutes les idées reçues qu’on lit un peu partout et donne les réponses. Tout le monde devrait le lire et même les hommes mais surtout chaque femme, pour arrêter de culpabiliser d’avoir çi ou ça (en fait on est toutes pareilles je vous rassure).

Je pourrais également rajouter à cette liste certains livres que j’ai beaucoup aimé: Comme par Magie, Âme de Sorcière, La méthode ikigaï, mais aussi la revue Flow ainsi que le podcast de Clotilde Dusoulier Change ma vie qui ont aussi participé à mon cheminement intérieur.

***

Et vous ? Adepte du développement personnel ? Des livres qui ont marqué votre cheminement intérieur à me recommander ?

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *