Création

Mon processus créatif

Depuis que je partage mes illustrations sur instragram, vous êtes nombreuses à m’avoir demandé quel était mon processus créatif, mes étapes pour mener une création de bout en bout. Je vais essayer de partager cela avec vous ici. Bien sûr c’est une façon de faire très personnelle que j’ai développée en autodidacte et non un tutoriel ou un cours de peinture. Pour accompagner mon article, j’ai tourné une vidéo montrant toutes ces étapes en prenant l’exemple d’une recette.

Aquarelle ou illustration ?

Je me considère plus comme une illustratrice que comme une aquarelliste. J’utilise principalement de l’aquarelle pour mes créations car j’adore la légèreté qu’elle apporte et j’aime travailler avec cette peinture mais ma manière de l’utiliser n’est pas conventionnelle. Je n’utilise pas beaucoup d’eau, je ne fais pas de fusions, je fais des contours, je ne peins pas de fleurs… J’adore voir les aquarellistes à l’oeuvre, c’est si beau et aérien, mais ce n’est pas ma façon de faire. C’est souvent à cause de cette confusion que je ressens le syndrome de l’imposteur car j’ai peur qu’on me reproche de “ne pas être une vraie aquarelliste”… ce que je ne revendique pas d’ailleurs. C’est pour ça que je préfère le terme d’illustratrice, je m’y sens plus libre !

La phase de recherches

Comme je vous en parlais dans mon article sur “Comment s’y mettre ?”, j’ai toujours de l’inspiration grâce à ma veille constante. Par contre suivant les projets, je n’ai pas toujours les éléments qu’il faut et donc je dois faire des recherches pour mon illustration. Cela peut être des photos sur Pinterest, Instagram, des photos personnelles, ou des livres…

Concernant les recettes peintes, je mixe plusieurs recettes et photos pour arriver à un résultat qui me convient

Le brouillon et le croquis au propre

Je fais quasiment toujours un brouillon de ma peinture. Soit sur un carnet au crayon à papier, soit sur Procreate sur l’Ipad.

Cela me permet de déterminer la façon dont va être organisé mon espace. Pour les recettes c’est très important pour l’équilibre entre dessin, texte, titre

Le brouillon n’a pas besoin d’être réussi, personne ne le verra, il est juste pour vous. Personnellement ça me rassure, comme une feuille de route, je sais où je vais, j’ai juste à le faire. 

Ensuite je m’attelle à dessiner le croquis au propre cette fois sur le papier définitif. D’abord au crayon à papier, ensuite au feutre MICRON (Retrouvez mon article matériel ici).

mon brouillon de recette

Aplats de couleurs et nuances

Viens l’étape des “applats de couleurs” à l’aquarelle. Le but est que toutes les illustrations soient colorisées légèrement (pour mon premier passage) afin d’avoir un fond. Ensuite je les nuances à l’aquarelle, aux crayons de couleur aquarelle, au feutre aquarelle. Durant ces étapes, il faut bien observer vos modèles en photos pour vraiment saisir les nuances (zones foncées, zones claires…). Ce sera plus parlant sur la vidéo

A ce stade l’illustration ne ressemble à rien, ça ne rend pas “joli” mais c’est nécessaire pour un rendu optimal. C’est à cette étape que je serai le plus tentée d’abandonner ma création en me disant “ça rend rien c’est moche”. Mais j’ai confiance en mon processus et je sais qu’a la fin, ça rendra ce que je veux. 

Sur le post ci-dessous on voit  différentes étapes dont les applats de couleurs et nuances (faites défiler)

Contours et touches de blanc

Dans ma petite méthode personnelle, je redessine tous mes contours au feutre d’encre de chine, je trouve que ça donne du relief au dessin, aux ombres, ça nuance encore un peu. Ensuite je passe à mes touches de blancs, qui en donne encore plus. C’est un peu ma “touch”. Il m’arrive d’en abuser parfois, mais la plupart du temps je suis satisfaite de ce que ça apporte à ma création. 

La création d'une recette en vidéo

Parce qu‘une démonstration vaut mieux qu’un long discours, je vous ai tourné une vidéo montrant tout le processus durant la création d’une recette. Il n’y a pas de voix OFF, je décris les étapes en sous titres. Par contre je vous ai mis de jolies musiques pour l’accompagner. Je l’ai tournée en plusieurs fois (car je peins rarement d’une traite par manque de temps). Je vous conseille de tourner votre écran si vous êtes sur téléphone ou de la regarder sur tablette ou ordinateur pour bien voir les détails et les textes. Vous pouvez la consulter directement sur Youtube ici

Comment corriger une erreur ?

Cela dépend de chaque erreur. Mais je crois que sur une peinture sur deux, je fais une erreur que je dois ‘camoufler’ comme je peux. Voici quelques options :

  • Camoufler à la gouache blanche
  • Retoucher sur Photoshop
  • Peindre autre chose par dessus
  • Recommencer

La dernière solution n’est pas facile à prendre, surtout si vous avez passé de longues heures sur votre créations mais parfois cela s’impose. Sur le projet Verveine j’ai recommencé plusieurs illustrations après avoir passé du temps dessus. Cela arrive… généralement on fait plus attention les fois suivantes. 

Pour finir...

Vous pouvez retrouver tout mon article matériel ici, mon article “Comment d’y mettre ?” . J’ai hébergé ma vidéo sur ma chaîne Youtube. Je pense vous en proposer d’autres au cours de l’année. J’espère que ce format vous plaira. Si vous avez des questions sur le processus créatif, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ou sur instagram. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *